En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de contenus et services les plus adaptés à vos centres d'intérêts.
 Trains de l'UNION PACIFIC

Trains de l'UNION PACIFIC

1862-1960 - Site non officiel
 Trains de l'UNION PACIFIC

Les plus grosses - toutes compagnies


Ici on ne parle que pour les locomotives à vapeur et celles d'autres compagnies que l'Union Pacific. Pour ce qui est de la plus grosse plusieurs éléments peuvent entrer en compte. Le poids évidemment, la puissance, la taille, le nombre d'essieux, la longueur et aussi un compromis entre tout cela. En effet il n'y en a pas une qui réellement dépasse toutes les autres sur l'ensemble de ces critères.



Image Les plus lourdes M-1 Cheasepeake & Ohio 4-8-0-4-8-4
C'est un type de locomotive à vapeur mais à turbine et à transmission électrique. Elles furent construite entre 1947 et 1948. C'est le type de locomotives à vapeur les plus longues jamais construites. Trois prototypes N° 500 à 502 furent construits mais ces locomotives restèrent au niveau du prototype et lors des essais tombèrent souvent en panne à cause de l'encrassement dû à la poussière de charbon et à l'eau. Elles avaient une puissance de 6000 chevaux vapeur théorique mais malgré cela avaient un mauvais rendement. Leur coût de maintenance était aussi trop important. Elles furent envoyées à la casse en 1950.



Image La seconde plus lourde Norfolk & Western TE-1 C+C+C+C Jawn Henry
C'est une locomotive à vapeur mais à turbine et à transmission électrique. Elle fut construite en 1954. Elle ressemblait d'une façon générale aux C&O M-1 mais était mécaniquement très différente.  Elle avait une puissance 4500 chevaux vapeur et avait une puissance efficace supérieure au C&O M-1. C'est par ailleurs la locomotive à vapeur la plus puissante jamais enregistrée. Cette locomotive fut construite à un seul exemplaire et resta au stade du prototype. Le moteur avait tendance à s'encrasser avec la poussière de charbon et l'eau comme les M1 de la C&O. Les éléments de contrôle de la chaudière posaient des problèmes. Elle fut retirée en 1958.



Image La plus lourde classique avec pistons H-8 2-6-6-6 Hallegheny Cheasepeake & Ohio
Une erreur à la pesée lors de la certification de cette locomotive tendit à minorer son poids pour être conforme. Du coup quand son poids fut réestimé il dépassa celui des Big Boy qui resta officiellement plus lourde. Cependant cela reste approximatif et les difficultés à peser de telles machines à l'époque rendent de toute manière ces calculs toujours approximatifs. C'est aussi à priori la plus puissante des locomotives articulées à pistons.



Image L'autre peut être plus lourde classique à pistons 4-8-8-4 UP Big Boy
Avec l'Allegeny elle reste la locomotive qui n'était pas seulement un prototype comme le furent les M-1 C&O et la Jawn Henry N&W et qui par contre était plus rapide que l'Allegheny. La Big Boy et l'Allegheny sont donc de fait les 2 plus grosses locomotives à vapeur du monde qui ont réellement bien fonctionner et purent être mises en service durant près de 20 ans.





Image La plus longue C&O M-1



Image La plus longue classique à pistons PRR 6100S-1


Le plus d'essieux moteur fut obtenu sur des locomotives articulées ayant en plus des essieux moteur sous le tender. L'Erie et Virginian eurent ce genre de locomotive. Elles fonctionnèrent assez mal car le tirage n'était pas suffisant en particulier au niveau du tender et de plus leur puissance était trop importante à l'époque pour la résistance des attelages entre les wagons et devaient donc être utilisées pour pousser et non tirer les wagons.



Image Triplex de la Virgininan XA 2-8-8-8-4



Image Triplex de l'Erie 2-8-8-8-2
Ce modèle fonctionna un peu mieux que celui de la Viriginian ne permettant cependant que des vitesses d'à peine 40km/h. Elles furent construites en 1913.



Image Une des plus puissante Virginian AE 2-10-10-2



Image Une autre prétendante la Northen Pacific Z5 2-8-8-4


 Recherche
 Traductions du site
 Menu